Le légendaire 1 340 cm3

Le moteur de la nouvelle Suzuki Hayabusa a été développé avec les objectifs de conception suivants : 

1. Améliorer la fiabilité et la longévité. 
2. Obtenir une puissance et un couple supérieurs avec une distribution plus progressive sur toute la plage de faible à moyenne vitesse. 
3. Intégrer les derniers systèmes de contrôle électronique contribuant à renforcer la confiance du pilote et pour offrir une expérience de conduite encore plus agréable. 
4. Respecter les normes d’émissions Euro 5 sans sacrifier la vitesse de pointe. 

Fruit d’efforts appliqués et continus de Suzuki pour développer et améliorer ses technologies, le moteur Hayabusa est depuis longtemps populaire par son accessibilité, sa facilité d’entretien, sa polyvalence et sa fiabilité. Suzuki a refusé de faire aucune concession sur ces acquis, tout en poursuivant les objectifs énumérés ci-dessus. 

Les évolutions apportées au légendaire moteur Hayabusa, quatre cylindres en ligne avec refroidissement liquide de 1 340 cm3, améliorent encore plus l’efficacité et la fiabilité, permettent un meilleur équilibre global des performances et satisfont aux normes d’émission Euro 5. 

Le résultat est un meilleur couple et une meilleure répartition de la puissance avec une courbe de puissance plus linéaire sur la plage de faible à moyenne vitesse, où le pilote passe finalement une grande partie de son temps en utilisation quotidienne ou durant un voyage. En tant que tel, la nouvelle Suzuki Hayabusa perpétue fièrement l’héritage des générations précédentes en offrant aux pilotes un rendement supérieur et un couple plus progressif que toute autre moto sportive à des régimes moteur allant jusqu’à 6000 tr/min. 

Alors que sa courbe de puissance maximale est légèrement inférieure à celle du modèle de deuxième génération, le moteur de la nouvelle Hayabusa, délivre cependant une puissance globale équivalente ou supérieure sur toute la plage d’utilisation. 

La Suzuki Hayabusa adopte une série de systèmes de contrôles électroniques qui permettent un contrôle encore plus précis sur les paramètres du moteur. Cela permet aux pilotes de choisir les réglages les plus sécurisants et les mieux adaptés aux conditions de conduite du moment. Le résultat est une expérience de communication parfaite entre l’homme et la machine, avec pour le pilote la possibilité d’exploiter tout le potentiel de la Sportive Ultime. 

Les performances globales sont telles que la nouvelle Suzuki Hayabusa est capable de surpasser ses prédécesseurs dans la plupart des situations. Bien que la puissance maximale se situe entre celle de la première génération et celle de la deuxième génération, les améliorations apportées au moteur et l’introduction des dernières technologies de contrôle électronique donnent à la nouvelle Hayabusa l’avantage aux régimes moteur que le pilote utilise le plus fréquemment. Le temps au 400m est le même que pour la deuxième génération et le nouveau modèle atteint facilement sa vitesse de pointe limitée par usine à 299 km/h. 

Fiabilité améliorée 

Bien que le moteur de la Hayabusa soit déjà réputé pour sa fiabilité et sa longévité, l’équipe de développement s’est engagée à le faire évoluer à un niveau supérieur. L’équipe a examiné chaque détail pour réduire les sources de vibrations internes et renforcer les principaux composants. 

Empruntant la technologie utilisée sur la GSX-R1000, les modifications apportées aux passages d’huile du vilebrequin permettent une meilleure lubrification des bielles. Elles ont également permis d’augmenter de 54% le débit et la pression au niveau du vilebrequin sans modifier la pompe à huile. 

Les nouvelles bielles ont été réduites sur la largeur du pied par rapport à la tête, s’allégeant de 3 grammes par bielle. En même temps, les volume de la zone de la tête de bielle et du pied de bielle ont été augmentés pour améliorer la rigidité. De plus, une nouvelle conception de piston réduit de 26 grammes le poids de chaque piston. La réduction du poids de ces pièces mobiles diminue les vibrations internes, ce qui contribue à une plus grande fiabilité du moteur. 

D’autres changements visant à améliorer la fiabilité ont été apportés, comme l’extension de la longueur des cages à aiguilles de l’arbre de transmission de 11 mm à 13 mm. Le contrôle de l’angle de serrage remplace le contrôle du couple de serrage pour les vis du carter moteur, afin de réduire la variation de précharge et ainsi empêcher la déformation potentielle des vis au fil du temps. L’attention aux détails s’étend au passage des filetages coupés aux filetages roulés pour les trous du couvercle du carter supérieur. Les filetages roulés sont plus durs et moins sujets aux fissures dues à l’usure, donc contribue à améliorer la tenue des vis qui maintiennent le vilebrequin. 

Amélioration des performances 

Système d’échappement

L’adjonction d’un nouveau tube intermédiaire entre les sorties des cylindres n°1 et n°4 permet d’obtenir plus de puissance et de couple à faibles et moyennes vitesses. Les cylindres n°2 et n°3 étaient déjà reliés sur le modèle précédent. Le catalyseur simple de la précédente génération est remplacé par un système catalytique à 2 niveaux, le premier elliptique, se positionne dans le collecteur (type circuit de course), suivi par un second catalyseur cylindrique dans les silencieux gauche et droit. Ce système combiné à une seconde sonde lambda permet de correspondre aux normes anti-pollution Euro5. 

La modification des profils des cames, l’utilisation du dernier outil d’analyse CAE, et une meilleure exploitation de la zone située derrière le catalyseur dans le tube d’échappement permet la réduction de 1,98 litres de la capacité des silencieux tout en respectant les normes Euro 5. De plus, le passage à des tubes simples à l’arrière et l’adoption d’une structure de silencieux plus simple réduisent le poids du système d’échappement de 2 054 grammes. Les silencieux adoptent une conception à 2 chambres remplaçant la précédente à 3 chambres. Ce changement simplifie la structure interne, réduit le poids des silencieux et permet une plus grande liberté pour un design extérieur plus attrayant. 

Un avantage supplémentaire : le sonorité du nouveau système d’échappement a été développée et optimisée avec le programme « Exhaust Sound Quality Evaluation Program » de Suzuki. Le son émis par le système d’échappement ne perturbe pas le pilote sur la route, mais le volume sonore est puissant dès la mise en route du moteur. Le programme « Exhaust Sound Quality Evaluation Program » a permis d’optimiser ces tests et l’équipe de développement a pu produire une sonorité profonde et distinctive qui surpasse le modèle précédent. 

Chambre de combustion à « double tourbillons » (TSCC) 

L’architecture de la chambre de combustion de Suzuki favorise une combustion plus rapide et plus efficace du mélange air-carburant. Elle fait appel à la technologie de quatre soupapes par cylindre, avec chaque paire de soupapes d’admission et d’échappement positionnées dans des cavités semi-hémisphériques adjacentes. Durant la phase d’admission, ces cavités canalisent le mélange gazeux en deux tourbillons contrôlés à grande vitesse. Les zones d’impact à l’avant et à l’arrière de la chambre accélèrent la vitesse des tourbillons, enflammant le mélange plus rapidement et plus efficacement. Après avoir examiné et analysé de près le flux d’air lorsqu’il pénètre dans la chambre, afin de profiter des forces inhérentes à l’architecture TSCC, la chambre de combustion autour de la soupape d’admission a été usinée en conséquence sur le nouveau moteur Hayabusa. Cela élargit la zone de portée des soupapes et améliore le coefficient de débit de 5% lorsque la soupape commence à s’ouvrir et atteint 5 mm de levée. En conséquence, ce changement améliore l’efficacité de la combustion et contribue à satisfaire aux normes d’émissions Euro 5. 

Pistons 

Alors que la Suzuki Hayabusa continue d’utiliser des pistons forgés avec des segments racleurs revêtus de nitrure de chrome PVD, il adopte une nouvelle forme de piston optimisée pour correspondre à la nouvelle forme TSCC. Les changements apportés aux passages d’huile du vilebrequin augmentent le débit d’huile destinés au refroidissement du piston. Les améliorations apportées par les analyses CAE ont permis d’enlever suffisamment de matière pour réduire le poids de chaque piston de 26 grammes. Cela réduit les vibrations internes, ce qui contribue à une durabilité accrue. De plus, l’usinage conique au niveau des logements des clips d’axe de piston permet de transférer le stress et atténue les contraintes transférées au piston. En conséquence, il contribue également à améliorer la fiabilité. 

Suzuki Side Feed Injector (S-SFI) 

La Suzuki Hayabusa adopte une nouvelle technologie à double injecteurs qui place un injecteur secondaire dans un angle sur le côté du conduit d’admission. Son jet frappe une plaque « réfléchissante » dans le conduit et crée un fin brouillard en pénétrant dans la chambre de combustion. Le résultat est une augmentation de 2% de la puissance et du couple de sortie à bas et moyens régimes. Les injecteurs eux-mêmes adoptent un nouveau design qui pulvérise un brouillard plus fin. Cela améliore l’efficacité de la pulvérisation du mélange de carburant et contribue en outre à augmenter le rendement. 

Ride-by-Wire: poignée de gaz électronique 

En complément de l’action de l’ECM sur le fonctionnement du corps d’injection, le système électronique de contrôle des gaz Suzuki permet une commande souple et naturelle, avec un contrôle linéaire similaire à un système conventionnel à câbles. En accord avec l’adoption de ce nouveau système de contrôle des gaz, la taille des corps d’injecteurs coniques passent de 44 mm à 43 mm et la longueur totale des pipes d’admission (comprenant la pipe d’admission, les corps d’injecteurs et les cornets) est allongée de 12 mm par rapport au système d’admission précédent. Cela contribue à générer une plus grande puissance moteur à bas à moyen régimes. 

Boîte à air 

Les modifications apportées à la forme de la rampe d’injection ont permis d’augmenter la capacité de la boite à air qui passe de 10,3 litres à 11,5 litres. Le couvercle adopte une nouvelle forme ondulée qui augmente la rigidité structurelle de la boîte. Le dessin qui en résulte améliore la qualité du son d’admission, en permettant également la suppression des renforts internes. 

Suzuki Ram Air Direct (SRAD) 

Les analyses des flux réalisées sur le système d’admission Suzuki Ram Air Direct, ont permis de réduire les pertes de pression et d’augmenter le débit d’air sous pression dans le filtre à air. Il en résulte un nouveau design des conduits qui optimisent la puissance et les caractéristiques moteur. Ce nouveau design contribue également à l’aérodynamique exceptionnelle de la machine ainsi qu’à la production d’une sonorité enivrante à l’admission. 

Autres caractéristiques 

• Alors que les soupapes en titane éprouvées de la précédente génération ont été conservées, la nouvelle Hayabusa adopte un nouveau profil de cames qui réduit le croisement des levées des soupapes, afin d’améliorer les performances et le contrôle à basses et moyennes vitesses. L’amélioration des performances d’émissions et la réduction de l’angle d’attaque concentre une charge supplémentaire sur la surface de contact, de sorte que la largeur des lobes de came a été augmentée pour obtenir une plus grande fiabilité. 

• Le tendeur de chaîne de distribution a été repensé pour minimiser le jeu et l’ajout d’un revêtement en téflon sur la surface du patin a permis la réduction des pertes mécaniques. 

• Suzuki Clutch Assist System (SCAS) adopte un nouveau système à glissement assisté afin de faciliter les rértrogradages et les effets du frein moteur durant les freinages et en entrée de virage. Il n’induit qu’une légère pression sur le levier d’embrayage malgré la quantité de couple produite. 

• Suzuki Composite Electrochemical Material (SCEM) est un traitement de surface au niveau des cylindres qui réduit les frictions et améliore la dispersion de chaleur, donc la fiabilité. 

• Le nouveau design des radiateurs offre moins de résistance à l’air et améliore le passage du flux. La réduction de la résistance est d’environ 8% quelle que soit la vitesse et l’augmentation du volume d’air déplacé par le ventilateur est approximativement de 7%, à faibles et moyennes vitesses. Le résultat est une amélioration globale de l’efficacité du refroidissement. Les pales plus larges associées à un cache réduit permettent aux ventilateurs de tourner plus lentement lors des arrêts dans une circulation dense. 

Caractéristiques moteur principales : 

• Hérite du légendaire moteur quatre cylindres en ligne avec refroidissement liquide de 1 340 cm3, avec des mises à jour pour améliorer encore d’avantage l’efficacité et la fiabilité.
• Le nouvel échappement de conception exclusive permet d’améliorer la puissance et le couple à bas et moyen régime, ainsi que de satisfaire aux normes d’émissions Euro 5. 
• Les caractéristiques moteur améliorées se traduisent par une puissance plus progressive et plus linéaire des bas aux moyens régimes, qui sont les plus utilisés au quotidien. 

S.I.R.S, l’intelligence embarquée

La Suzuki Hayabusa intègre une toute nouvelle version du Suzuki Intelligent Ride System (S.I.R.S.), comprenant une collection complète de systèmes électroniques destinés à optimiser le pilotage en offrant plus de contrôle et d’anticipation, en toute circonstance. Les pilotes peuvent choisir les réglages les plus adaptés aux conditions de conduite et d’adhérence, ainsi qu’à leur expérience de pilotage. Ils peuvent profiter du retour d’information offert par ces systèmes, pour perfectionner leur pilotage, gagner en confiance et vivre l’expérience de conduite ultime. 

D’innombrables tests sur piste ont été effectués sur chaque système, afin d’obtenir, dans toutes les situations de conduite imaginables, une performance et une fiabilité optimale. 

Suzuki Drive Mode Selector Alpha (SDMS-α) 

Le SDMS-α offre trois possibilités de préréglages (modes): A=actif, B= basique et C=confort, ainsi que trois réglages prédéfinis par l’utilisateur: U1, U2, U3. Chaque mode définira l’ensemble des paramètres tels que l’injection, le contrôle de traction, l’anti-cabrage, le frein moteur, et le système de sélection bidirectionnel (Bi-directional Quick Shift system). La sélection s’effectuera grâce aux boutons de sélection situés sur le commodo du guidon gauche, les modes et les paramètres sélectionnés seront affichés sur le cadran LCD TFT situé au centre du tableau de bord, entre le grand compteur de vitesse analogique et le compte-tours. 

Contrôle des paramètres de puissance du moteur 

Power Mode Selector (PW) 

Le pilote peut choisir entre trois modes de paramétrage moteur différents. Le mode 1 fournit la réponse franche de la poignée accélérateur, le mode 2 fournit une puissance plus linéaire avec une réponse plus progressive et le mode 3 fournit la réponse la plus douce avec une courbe de puissance plus douce et une puissance maximale réduite. 

Contrôle des paramètres d’accélération moteur 

Motion Track Traction Control System (TC) 

Conçu pour offrir une plus grande stabilité et permettre au pilote de piloter la Suzuki Hayabusa en toute sérénité quelles que soient les conditions de conduite, tout en diminuant le stress et la fatigue. Ce système offre un contrôle discret et n’intervient que durant une conduite agressive et sportive. Il propose 10 paramétrages pouvant également être désactivés. Plus le mode est élevé, plus la commande devient réactive et plus le système est proactif pour limiter le patinage de la roue arrière. Ce système mesure en permanence la vitesse de rotation des roues avant et arrière, le régime moteur (grâce au capteur de position du vilebrequin), la position de l’accélérateur et le rapport engagé. Le système utilise également l’unité de mesure inertielle (IMU) pour mesurer en permanence l’angle de la moto. Lorsque le système détecte une perte d’adhérence imminente, l’ECM prend le contrôle des papillons de gaz électronique, des bobines d’allumage et des bougies, ainsi que des injecteurs, pour limiter la puissance et empêcher la perte de traction. Cette technologie est directement issue du système de contrôle de traction développé par Suzuki pour le MotoGP. L’indicateur TC au centre du tableau de bord clignote lorsque le système se déclenche. 

Anti-lift Control System (LF) 

Ce système anti-cabrage est une assistance au pilotage qui empêche le soulèvement de la roue avant (wheeling) durant les phases d’accélération. Le pilote peut choisir l’un des 10 modes ou de désactiver ce système. Plus le réglage est élevé, plus l’influence du système sera importante. Par exemple, il serait quasiment impossible de décoller la roue avant du sol en mode 10, même si le pilote accélère au maximum en transportant un passager. 

Le boîtier ECM double-coeur (Dual-Core) 32-bits de la Suzuki Hayabusa traite les données émises par les différents capteurs : position du vilebrequin, position des papillons, rapport engagé, embrayage, roues avant et arrière, ainsi que celui de l’IMU, afin de calculer une réponse adaptée à la sollicitation de l’accélérateur électronique. 

Launch Control System 

Ce système optimisera l’accélération lors d’un départ arrêté. La Suzuki Hayabusa propose 3 modes que le pilote choisira selon son niveau de pilotage ou ses envies. Le mode 1 limite au départ le régime moteur à 4 000 tr/min, le mode à 6 000 tr/min et le mode 3 (le plus rapide) à 8 000 tr/min. 

Contrôle de la décélération du moteur 

Engine Brake Control System (EB)

Le système de contrôle du frein moteur possède 3 modes et peut être désactivé, il permet de contrôler le niveau du frein moteur selon la préférence du pilote. Plus le réglage est élevé, plus le système va annuler l’effet du frein moteur, évitant ainsi tout phénomène de dribble ou de dérapage du pneu arrière lors de la décélération ou des rértrogradages. 

En plus du régime moteur (calculé à partir des données du capteur de position du vilebrequin), l’ECM traitera les données de la position de l’accélérateur, du rapport engagé, du capteur d’embrayage et des capteurs de rotation des roues avant et arrière pour paramétrer la puissance via les papillons électroniques, les injecteurs et les bobines d’allumage. 

Contrôle de limitation de vitesse 

Active Speed Limiter

Une première dans l’industrie de la moto, ce système très pratique permet au pilote de fixer une limite de vitesse à ne pas dépasser, éliminant les risques d’excès de vitesse. Le pilote peut accélérer librement jusqu’à cette vitesse et décélérer normalement en lâchant la poignée des gaz. Le système peut être temporairement neutralisé par une simple rotation de la poignée d’accélération, ce qui facilite un dépassement au-delà de la limite définie. Il peut être complètement désactivé en appuyant sur un bouton après avoir relâché la poignée des gaz.  

Système de régulateur de vitesse 

Une fonction pratique lorsque vous voyagez à vitesse constante sur les autoroutes, le régulateur de vitesse réduit la fatigue sur les longs trajets en permettant au pilote de maintenir une vitesse définie sans effort sur la poignée de gaz. La fonction est visible sur l’écran LCD, et la vitesse peut être ajustée rapidement à l’aide du commutateur situé sur les commandes du guidon gauche : vers le haut pour augmenter la vitesse et vers le bas pour la diminuer. Le régulateur de vitesse peut être utilisé entre 31 km/h et 200 km/h, tout en roulant entre 2000 et 7000 tr/min, à partir du deuxième rapport de vitesse. La fonction reprise est également pratique, car elle réactive le système et accélère jusqu’à la vitesse définie précédemment avant annulation. 

Contrôle des fonctions du moteur 

Bi-directional Quick Shift System (QS)

Système de changement rapide bidirectionnel (Bi-directional Quick Shift System (QS)) permet de monter ou descendre rapidement et facilement les rapports de vitesse sans avoir à couper les gaz ou à actionner le levier d’embrayage. Deux modes sont proposés, le mode 1: réagit plus rapidement pour reproduire une réaction « racing » et le mode 2: offre une réaction moins radicale. 

Une fois la fonction Quick Shift activée, l’ECM retardera l’allumage lors des phases d’accélération ou à vitesse stabilisée, ou ouvrira les papillons d’injection durant les phases de décélération, ce qui déclenchera automatiquement l’ouverture des gaz lorsque le pilote rétrograde. Combiné au nouveau système d’embrayage à glissement assisté, le système de changement rapide bidirectionnel assurera des passages de vitesses encore plus fluides. 

Suzuki Easy Start System 

Permet au pilote de démarrer la moto en pratiquant une simple impulsion sur le bouton de démarrage. Il n’est pas nécessaire de tirer sur le levier d’embrayage lorsque la boîte de vitesse est au point mort et le démarreur se désengagera automatiquement dès que le moteur est démarré. 

Low RPM Assist 

Augmente de manière perceptible le régime du moteur lors d’un démarrage arrêté ou en conduite à basse vitesse pour éviter les calages du moteur et aider à un meilleur contrôle lorsque le trafic s’intensifie. 

Contrôle du freinage 

Combined Brake System 

Il suffit tirer le levier de frein avant pour actionner simultanément les freins avant et arrière ; pour plus de confiance et de sécurité lors des freinages. 

Motion Track Brake System 

Ce système améliore le contrôle en permettant l’activation de l’ABS non seulement en ligne droite, mais également lorsque la moto est inclinée. Grâce aux informations fournies par les capteurs des roues avant et arrière et celui de l’IMU (capteur d’inclinaison), le calculateur ECU du système d’ABS déterminera l’action à entreprendre. Si l’intervention s’avère nécessaire, l’unité de contrôle de l’ABS agira sur la pression hydraulique en tenant compte des données fournies par les différents capteurs. En diminuant la pression hydraulique, le système réduira les effets de freinage brutal, et diminuera la tendance de la moto à se redresser ou à perdre l’adhérence. En conservant l’angle d’inclinaison, donc le rayon du virage, le pilote sera plus à même de maintenir sa trajectoire. Même si le pilote panique, et freine brutalement dans un virage, le système l’aidera à rester stable, à ralentir ou à stopper la machine. 

Slope Dependent Control System 

Ce système empêche le soulèvement de la roue arrière lors d’un freinage en descente. Les données provenant de l’IMU vont déterminer la position (l’assiette) de la moto lorsque le pilote freine et l’unité hydraulique de l’ABS va contrôler la pression de freinage pour fournir le dosage optimal correspondant à la pente. Les ajustements étant permanents, l’assiette de la moto sera optimisée par rapport à la déclivité, grâce aux ajustements hydrauliques des freins; le système aide ainsi à rendre la moto plus stable au freinage. 

Hill Hold Control System (Système d’assistance au démarrage en côte) 

Lorsque le système est activé, il détecte grâce à l’IMU l’assiette de la moto en permanence et actionne le frein arrière durant 30 secondes une fois que la moto s’arrête dans une pente, même si le pilote relâche le levier ou la pédale de frein. Cela permet un redémarrage plus fluide sans craindre de reculer. La commande d’aide au démarrage en côte peut être désengagée en tirant rapidement deux fois sur le levier de frein avant, ou lorsque le pilote commence à accélérer pour repartir. Un témoin «H» s’allume sur le tableau de bord lorsque le système est engagé et clignote lorsque le système se désengage. 

Emergency Stop Signal (Signal d’arrêt d’urgence) 

Autre innovation Suzuki: cette fonction fait clignoter rapidement les clignotants avants et arrières pour alerter les autres usagers lorsque le pilote freine brusquement, à une vitesse de 55 km/h ou plus…

Technologies d’assistance 

Inertial Measurement Unit (IMff9c46U) (Module de mesure inertielle) 

Pour aider à faire fonctionner tous ses systèmes avancés, la Suzuki Hayabusa est équipée du dernier module de mesure inertielle Bosch à 6 axes. Regroupant accéléromètre et gyroscopes dans un même boîtier, il mesure la vitesse angulaire, l’accélération et détecte en permanence tangage, roulis et lacet. Les nouveaux systèmes tels que: le contrôle de traction, anti-cabrage, le limiteur et régulateur de vitesse, l’assistance de freinage et de démarrage en côte utilisent les données fournies par l’IMU. 

Gestionnaire de réseau local (bus CAN) 

la Suzuki Hayabusa adopte un bus CAN performant qui permet aux différents capteurs et microcontrôleurs de communiquer entre eux. Ses capacités à écrire sur une même table lui permettent d’inclure les différents systèmes tels que: le contrôle de traction, l’anti-cabrage, le limiteur et le régulateur de vitesse, l’assistance de freinage et de démarrage en côte. 

Module de commande du moteur (ECM) 

Le nouveau module ECM 32 BITS à double-coeur est chargé de la gestion du moteur et contribue au fonctionnement et à l’optimisation des systèmes principaux. 

Module ABS 

La Suzuki Hayabusa est équipée du dernier module compact antiblocage (ABS) de Bosch. En collaboration avec la centrale IMU, le module ABS participe au fonctionnement des systèmes tels que le freinage Motion Track, le contrôle déclivité et l’assistance de démarrage en côte. 

Un chassis qui répond aux objectifs

Le nouveau châssis de la Suzuki Hayabusa a été conçu pour répondre aux objectifs suivants : 

1. Offrir une meilleure stabilité avec une meilleure maniabilité. 
2. Optimiser l’aérodynamisme et la protection du pilote. 
3. Améliorer les performances et l’efficacité du freinage. 

Le châssis de la Suzuki Hayabusa a été développé pour offrir au pilote une excellente stabilité et maniabilité, ainsi que des réactions prévisibles qui inspirent confiance et améliore l’expérience de conduite. Il offre une conduite douce et agréable et s’adapte à tout type de routes, en obéissant fidèlement à la volonté du pilote. Il transmet la puissance du légendaire groupe propulseur à l’asphalte en profitant pleinement des systèmes de commandes intelligents, pour rouler et freiner efficacement que ce soit en ligne droite ou en virage. 

Cadre à double longerons et bras oscillant en aluminium 

Le cadre à double longerons et le bras oscillant de la Suzuki Hayabusa sont des assemblages de profilés en aluminium moulées et extrudées, conférant un excellent équilibre entre résistance et flexibilité. Bien que plus onéreux et complexes à fabriquer, ces matériaux sont requis pour assurer l’équilibre général d’une machine aux performances ultimes, pouvant atteindre 299km/h. A l’instar des Supercar qui utilisent fréquemment l’aluminium extrudé, la Suzuki Hayabusa profite de ces qualités. La nouvelle boucle de selle arrière a été redessinée en accord avec le nouveau design de la moto. Les tubes sont plus droits, et le poids a été réduit de 700g. 

Suspension optimisée pour plus de stabilité et plus de maniabilité. 

Les réglages de suspensions avant et arrière ont été optimisés pour éliminer toute possibilité de survirage à basse vitesse et obtenir une conduite stable avec une sensation de neutralité à toutes les vitesses. La combinaison avec un centre de gravité bas, un empattement important et les nouveaux pneus confèrent une maniabilité et une stabilité rassurantes sur voies rapides. 

La fourche inversée KYB entièrement réglable a été revue et modifiée. Les tubes de 43 mm reçoivent un traitement DLC et les organes internes ont été modifiés afin d’améliorer les capacités d’absorption, assurant ainsi une tenue de route stable et un grip maximal. Il en va de même pour l’amortisseur arrière KYB, entièrement ajustable qui a été revu afin d’optimiser confort et stabilité en ligne droite. 

Carénage aérodynamique 

Les performances aérodynamiques sont d’une importance cruciale sur une moto capable d’atteindre des vitesses de pointe proches de 300 km/h. Et la Suzuki Hayabusa incarne ces performances ultimes. Les ingénieurs de Suzuki ont pleinement exploité les tests en soufflerie, les outils d’analyse CAE et le savoir-faire cumulé au fil des années pour obtenir l’un des meilleurs coefficients de traînée (CX) existant sur une moto de série. Bien que la priorité soit le raffinement du design, la nouvelle Suzuki Hayabusa possède le même SCX (CX multiplié par la surface frontale) que la génération précédente. Ce qui la place parmi les trois motos ayant le meilleur SCX au monde, malgré une surface frontale relativement large. Malgré un design plus tranché et moderne, le carénage de la Suzuki Hayabusa nouvelle génération conserve ses qualités de protection aérodynamique et améliore même sensiblement la portance et la stabilité à haute vitesse. 

L’attention portée aux détails se retrouve dans le design des éléments d’aérodynamisme qui contribuent à la performance tout en assurant au pilote une protection optimale contre le vent, plus de confort et moins de fatigue. Par exemple, les caches chromés en V devant les conduits d’admission forment un élégant accent allant du moteur jusqu’aux silencieux et exprimant ainsi la puissance extraordinaire du moteur. Mais ces éléments ont également un rôle fonctionnel en protégeant les jambes du pilote du vent. De même pour ces caches noirs au niveau du guidon, qui protègent les coudes du pilote. Les rétroviseurs ont également un design inédit et les leviers de frein et d’embrayage sont percés, pour un look plus flatteur et un meilleur aérodynamisme réduisant la pression du vent sur ces derniers. Une bulle plus haute de 38 mm offrant une protection supplémentaire est disponible dans le catalogue d’accessoires d’origine. 

Étriers de frein avant Brembo Stylema® associés aux disques de 320 mm 

La Suzuki Hayabusa s’équipe des derniers étriers de frein avant Brembo Stylema®. Plus légers, plus compacts, dotés d’un design épuré, ces étriers augmentent le flux d’air autour des plaquettes pour un meilleur refroidissement, donc une réponse immédiate. Les disques avant voient leur diamètre augmenter de 310 mm à 320 mm et profitent d’un nouveau design avec des trous optimisant ainsi le refroidissement. 

Les nouveaux pneus offrent une meilleure adhérence, maniabilité et longévité. 

Suzuki a travaillé en étroite collaboration avec Bridgestone dans le développement des nouveaux pneus BATTLAX HYPERSPORT S22, en particulier pour répondre aux exigences des Hayabusa durant de nombreuses années. Tout au long de ce processus permanent et itératif, Bridgestone a répondu aux critiques constructives formulées par les pilotes d’essai de Suzuki. Il en résulte une évolution vers un niveau de performance très élevé et des progrès significatifs. Doté d’une nouvelle composition de gomme et d’une nouvelle structure, la maniabilité générale a progressé, l’adhérence et la performance ont été améliorées sur route sèche et mouillée. Les différences les plus marquantes sont la stabilité en ligne droite et l’adhérence dans les virages, offrant aux pilotes de sensations et plus de confiance dans le pilotage. 

Souci du détail permanent 

• Le silencieux plus compact et plus léger fait gagner sur l’arrière un poids de 2 054grammes. Avec également un poids réduit de 700g sur la nouvelle boucle arrière, les masses sont ainsi rebasculées sur l’avant et permettent à la nouvelle Hayabusa d’afficher une répartition équilibrée avant/arrière de 50/50. 

• La coloration des nouveaux silencieux évoluera au fil du temps et cette évolution sera liée au pilotage de la moto. Chaque pilote de Hayabusa aura sa touche de personnalisation unique 

• Le nouveau design des jantes à 7 branches améliore aussi bien le feeling que l’esthétique. 

• Le montage du guidon sur silentbloc réduit les vibrations et apporte un design attractif et une finition « haut de gamme » 

• Le recul du guidon de 12 mm vers le pilote améliore considérablement le confort et réduit la fatigue, en particulier durant les voyages et les longs trajets. Cela améliore également la maniabilité en conduite sportive et donne plus d’informations sur l’adhérence du pneu avant au pilote. En repositionnant le pilote, la stabilité au freinage se trouve améliorée, offrant en plus, une plus grande liberté de mouvement pour mieux appréhender les virages. 

• La barre de maintien du passager présente un design plus ergonomique rendant la prise plus aisée 

« The Refined Beast »

Le concept du design : La Bête Raffinée

Le design unique et sa silhouette aérodynamique l’ont tout de suite fait se distinguer dès sa première apparition en 1999. Basse, longue et large, c’est une bête majestueuse qui évoque la puissance, la performance, l’équilibre et les sens de perception aiguisés. Rappelant le faucon pèlerin japonais dont il tire le nom. 

La nouvelle génération hérite bien de cet ADN, et nous transporte dans le présent et le futur. L’équipe de designers Suzuki a travaillé durement pour créer ces lignes tendues, ce style à la fois moderne et bestial qui évoque le raffinement et les performances ultimes. Pour cela, ils ont subtilement mélangé les couleurs, les textures et le design des éléments qui exprimeront l’extraordinaire potentiel généré par la puissance du moteur et la maîtrise assurée par les systèmes de contrôle électronique. Au final, le résultat obtenu est une fusion entre un design haut de gamme et l’image d’un oiseau de proie féroce. 

Attitude agressive 

De grands efforts ont été consacrés à la conception des silencieux, plus étroits, plus compacts et dans le prolongement des tubes d’échappement formant une ligne droite. Cela permet d’alléger la silhouette de l’arrière en redonnant une impression de masses basculées vers l’avant. Mais l’échappement se combine aussi avec un arrière radical, fuyant vers le haut et un nouveau feu au design original, exprimant un caractère sportif et une soif de performance! 

Un look moderne plus affirmé et plus luxueux 

Quel que soit l’angle et le détail, le design est plus tendu et plus affirmé; ce qui ne manquera pas d’attirer les regards. Les lignes sont dessinées avec soin et les carénages finement formés. De la tête de fourche jusqu’au dosseret de selle en passant par le réservoir; tous ces éléments participent à la perception de qualité et de luxe. Le design tendu et anguleux des rétroviseurs en est un autre exemple. 

Une nouvelle face 

Le phare superposé de la Suzuki Hayabusa renforce un style volontairement imposant et osé. Même ainsi, le design de la nouvelle génération adopte un style plus compact et plus anguleux. Enserré entre les deux prises d’air Suzuki Ram Air Direct (SRAD) le phare s’intègre parfaitement à la forme plus étroite de la bulle. Les pièces noires habillent parfaitement l’intérieur du carénage, ajoutant une touche élégante et masquant les fixations. Situés près des entrées d’air, les nouveaux feux de positions avec clignotants intégrés forment deux lignes verticales nettes le long de la tête de fourche, supprimant ainsi les clignotants saillants de l’ancienne génération. 

La couleur comme moyen d’expression du potentiel 

Le concept des couleurs vient renforcer l’expression visuelle du potentiel caché. Par exemple, les touches de couleurs issues de la palette bicolore représentent le flux d’air circulant le long des formes aérodynamiques et autour du pilote. 

Autre exemple: les pièces chromées en forme de V situées sur les flancs de carénage représentent des flèches orientées vers l’avant en partant du haut du carénage vers les silencieux d’échappement. Elles symbolisent l’énorme capacité du moteur 1340 cm3 à délivrer de la puissance et des performances en termes de vitesse de pointe. 

3 thèmes graphiques avec coloris bi-ton 

Glass Sparkle Black / Candy Burnt Gold: les touches de couleur dorées créent un impact visuel et ajoutent une touche luxueuse. Le contraste de l’or sur le noir est inspiré de la fine laque japonaise. 

Metallic Matte Sword Silver / Candy Daring Red: les touches de couleur rouge expriment la puissance cachée, l’argent représente la modernité exprimant l’intelligence. 

Pearl Brilliant White / Metallic Matte Stellar Blue: le blanc et le bleu est la combinaison représentant l’esprit Suzuki. 

Logos Hayabusa 

Les logos anglais et japonais ont été mis à jour pour évoquer une image forte de vitesse et de sophistication. Les deux logos adoptent des traits plus francs et plus stylisés. Le trait prolongé du « H » exprime la sensation de vitesse. 

En plus du caractère original sur le flanc de carénage, on retrouve une version plus petite sur le capot du phare, sur le dosseret de selle monoplace en accessoire et aussi en version animée sur le tableau de bord LCD TFT lors de la mise sous tension. 

Un ensemble d’éléments en « V » inspirés des plumes du faucon pèlerin sont répartis sous le réservoir, devant les prises d’air et sur les repose-pieds. 

L’électronique de pointe

Instrumentation 

Les pilotes adorent les fonctionnalités exceptionnelles et la disposition familière du tableau de bord si distinctive de la Suzuki Hayabusa. Il bénéficie désormais de nombreux détails soigneusement mis au point, qui lui confèrent un nouveau style et le rendent encore plus somptueux. 

Les grands compteurs et compte-tours analogiques héritent d’un nouveau design plus esthétique. Les évolutions comprennent des chiffres plus grands pour une lecture plus aisée. Les graduations en reliefs sont éclairées avec la technologie LED, permettant une lecture rapide et précise, en conditions diurne ou nocturne. En reprenant le style de la tête de fourche avec ornements dorés, les témoins de température moteur et jauge de carburant analogique reçoivent des entourages de la même couleur. 

La nouveauté remarquée est bien l’écran TDF LCD. Situé entre les compteurs et compte-tours analogiques, il peut afficher soit les paramètres instantanés du système SDMS-α ou les données du Active Data display tels que : l’angle d’inclinaison (avec fonction de mémorisation maxi), la pression sur les freins avant et arrière, taux d’accélération et de décélération et la position de la poignée de gaz. L’écran peut afficher également: l’heure, le rapport de vitesse engagé, la vitesse instantanée, le kilométrage journalier (double), la température ambiante, la consommation instantanée de carburant, l’autonomie, le temps de trajet, la consommation moyenne de carburant et le voltmètre. Les témoins LED au-dessus et en dessous de l’écran indiquent : le point mort, les clignotants, les feux de route, la pression d’huile insuffisante, le contrôle de traction TC (Traction Control), MIL (témoin de dysfonctionnement), les feux de détresse, l’ABS. Le voyant d’avertissement de la température du liquide de refroidissement se trouve en haut et à droite de l’indicateur de température. Un capteur va ajuster l’éclairage de l’ensemble du tableau de bord en fonction de la luminosité ambiante, mais le pilote peut régler manuellement ce paramètre. 

Une fonctionnalité supplémentaire: le caractère Kanji Hayabusa apparaît sur l’écran LCD lors de la mise en route avec la clé de contact. Cette animation ludique prépare agréablement le pilote à prendre la route.

Feux avant aussi élégants que fonctionnels 

Phare multi-LED 

Le feu de croisement et le feu de route tous deux à LED, permettent à la Suzuki Hayabusa d’être visible de nuit, aussi bien par les piétons que les autres usagers. 

Le design vertical donne un nouveau look élégant et original, chaque détail fait l’objet d’une attention particulière. Les 2 LED supérieures et inférieures sont situées sur les côtés et leurs faisceaux reflètent à travers un panneau réfléchissant qui inonde l’ensemble d’une luminosité puissante. Détail supplémentaire: des pièces noires sont utilisées pour souligner le phare, lui donnant encore plus de caractère, ainsi que le caractère de Kanji Hayabusa sur le dessus du capot du feu de route.

Feux de position avec clignotants intégrés 

Une première sur une moto Suzuki : les feux de position à LED et les clignotants sont intégrés dans un même ensemble, épousant parfaitement les bords extérieurs des prises d’air SRAD. Un circuit intégré gérant l’éclairage sectionnera la couleur blanche pour les feux de position, et la couleur orange pour les clignotants lorsqu’ils sont actionnés, créant un effet unique dans un esprit « haut de gamme ». 

Ensemble feu arrière à LED 

Le nouveau design original de l’ensemble comprend le feu arrière à LED et les clignotants, formant un accent qui s’étend sur toute la largeur de la partie arrière. Les double-feux arrière reçoivent les feux rouges et les feux de stop avec des cabochons clairs. Tandis que les clignotants sont couverts par un large cabochon fumé. 

Commodos ergonomiques 

Les commandes du guidon sont conçues pour faciliter l’utilisation et optimiser l’efficacité. Le commutateur de modes / réglages sur le demi-guidon gauche gère les réglages du Système SIRS (Suzuki Intelligent Ride System), incluant le régulateur de vitesse. Un seul bouton a été rajouté sur le commodo droit, celui-ci actionnant le même régulateur de vitesse.